Top Ad unit 728 × 90

Nouvelles

Le médicament contre les brulures d’estomac Oméprazole peut vous tuer à petit feu


Toute personne ayant des problèmes digestifs fréquents est confrontée à des défis quotidiens et à des gênes potentielles. Souvent, on cherche à calmer ces gênes avec des médicaments or le plus judicieux et d’en chercher la cause afin de les éradiquer. Dans cet article, on va découvrir que ce type de médicaments peut avoir des effets secondaires considérables notamment un risque accru de crise cardiaque. Explications !

La production excessive d’acide dans l’estomac cause une affection qui est traitée par une classe de médicaments appelée inhibiteurs de la pompe à protons (IPP). Ces médicaments agissent en bloquant un système dans les cellules de l’estomac qui produit l’acide. Lorsque la pompe à protons est bloquée, l’estomac produit moins d’acide et ainsi les symptômes diminuent. 

Les déclencheurs des troubles digestifs 

La production excessive d’acide gastrique peut provoquer des maux d’estomac, une indigestion, des douleurs abdominales, des ballonnements ou des problèmes intestinaux. Quelles en sont donc les causes ?
Les habitudes alimentaires: Les repas copieux peuvent entraîner une production excessive d’acide gastrique. Il est recommandé de manger de petits repas et de manger lentement pour bien digérer les aliments. 
Les produits laitiers : Vous pensez peut-être que boire du lait apaisera votre estomac, en particulier avant de se coucher, détrompez-vous car le lait peut avoir un effet de rebond et favoriser la sécrétion d’acide gastrique, provoquant parfois des brûlures d’estomac au milieu de la nuit.
Le stress : Le stress peut entraîner des problèmes d’estomac et augmenter la production d’acide gastrique. Si vous constatez que le stress est la cause de vos problèmes d’estomac, trouvez des moyens de le gérer comme en faisant de la méditation ou du yoga au lieu de prendre des médicaments.
Le tabagisme et l’alcool : la cigarette contribue à la production d’acide en relâchant le sphincter œsophagien inférieur, ce qui permet ensuite à l’acide gastrique de remonter dans la gorge, entraînant un reflux acide. L’alcool entraîne également une augmentation de la production d’acide gastrique en irritant les muqueuses gastriques. 
L’obésité : L’excès de poids au niveau de l’abdomen augmente le risque de symptômes de reflux acide. La grossesse également peut provoquer des symptômes temporaires de reflux gastrique, mais le problème disparaît généralement peu de temps après l’accouchement.
Certains médicaments : les médicaments, y compris les médicaments pour l’asthme, les bloqueurs des canaux calciques, les antihistaminiques, les analgésiques, les sédatifs et les antidépresseurs peuvent avoir comme effet secondaire une production excessive d’acide gastrique.
Les principales options de traitement pour les personnes souffrant de reflux acide à répétition sont soit les IPP, soit les anti-H2, qui sont tous deux des médicaments. Mais comme tout médicament sur ordonnance, ils ne conviennent pas à toutes les personnes atteintes de reflux et peuvent provoquer des effets indésirables.

Les effets secondaires des traitements IPP. 

Les effets secondaires habituels de cette classe de médicament (IPP) peuvent varier entre mal de tête, douleur d’estomac, nausée, diarrhée, vomissement ou encore la fièvre chez les enfants. 
Des effets secondaires plus graves peuvent apparaitre après une utilisation prolongée de ce type de médicament.  Le Dr John Cooke, l’un des auteurs d’une étude américaine précise que la prise prolongée des inhibiteurs de la pompe à protons, au-delà de quatre à six semaines, pourrait impacter négativement la fonction vasculaire de l’individu avec un risque accru de crise cardiaque de l’ordre de 16 à 21%.
La prévalence du risque cardiaque chez les personnes ayant consommé des  médicaments de la classe IPP a été observée sur la base des dossiers médicaux de 2,9 millions de patients américains. 
Une autre étude publiée dans la revue scientifique BMJ et relayé par nos confrères de Webmd indique un risque accru de décès chez les patients utilisants ce médicament sur une durée prolongée. Les chercheurs conseils de limiter dans le temps la prise de ce médicament avec l’accord de votre médecin traitant. 

Quelques conseils pour prévenir les troubles digestifs

  • Manger les repas en petites quantités quatre à cinq fois par jour.  
  • Manger à l’heure et éviter de sauter des repas. 
  • Consommer des aliments moins irritants comme les aliments épicés, acides, frits ou gras. 
  • Eviter l’alcool, des quantités excessives d’alcool peuvent affaiblir la muqueuse protectrice de votre estomac.
  • Arrêter de fumer. 
  • Mieux gérer le stress, en effet un stress élevé augmente la production de sucs gastriques dans l’estomac. 
  • Faire de l’exercice régulièrement.
Le médicament contre les brulures d’estomac Oméprazole peut vous tuer à petit feu Reviewed by Mounay Linbouch on 23:19 Rating: 5

Aucun commentaire:

All Rights Reserved by Santé Feed © 2014 - 2015
Powered By Blogger, Designed by Sweetheme

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.